38 avenue de la gare 29100 Douarnenez 02 98 75 57 53

Gestion des eaux pluviales Douarnenez, Finistère

ABE Environnement, bureau d’études à Douarnenez, vous conseille dans vos projets de gestion des eaux pluviales, de collecte et de récupération d’eau de pluie via récupérateur. Nous intervenons sur tout le Finistère.

Que dit la loi en matière de gestion des eaux pluviales ?

La gestion des eaux pluviales constitue un enjeu important. Il s’agit en effet de limiter les risques d’inondation et de pollution des milieux aquatiques via le ruissellement et la saturation des réseaux existants.

Une directive européenne de 1991 a déterminé des obligations de collecte et de traitement des eaux usées. Ces obligations concernent également les eaux pluviales lorsque celles-ci sont mélangées aux eaux usées dans les réseaux d’assainissement unitaires. Une autre directive européenne de 2000 a quant à elle fixée une obligation de résultat visant le bon état des masses d’eau et la non-dégradation de leur état actuel.

La problématique de gestion des eaux pluviales concerne aussi bien les collectivités que les particuliers. Une solution consiste à développer la gestion des eaux pluviales à la parcelle. Il s’agit d’infiltrer les eaux pluviales sur le terrain au lieu de les rejeter au fossé ou dans le réseau.

ABE Environnement intervient auprès des particuliers et des professionnels (constructeurs, architectes, lotisseurs…) dans les situations ci-dessous :

  • Demande de permis de construire ou de déclaration préalable : habitations, surfaces étanches.
  • Vente de terrain constructible.

Les prestations d’ABE Environnement

Compte tenu des nombreuses contraintes à prendre en compte en matière de gestion des eaux pluviales, mieux vaut faire appel à un spécialiste comme ABE Environnement. Nous agissons en 4 temps :

1. Etude de sol

L’étude de sol permet de déterminer les caractéristiques du sol et de la parcelle.
Nous commençons par étudier la parcelle dans son contexte géographique et environnemental : espace, végétation, pente, présence de point d’eau, présence de puit etc.
Nous mesurons la pente avec un niveau laser, ainsi que les niveaux.
Puis, au moyen d’un engin de terrassement, nous effectuons l’étude des différentes strates du sol, jusqu’à 3m de profondeur. Nous procédons à l’analyse des sols en prenant en compte :

  • Les différents horizons rencontrés : épaisseur, structure, texture, couleur, pierrosité… -L’hydromorphie : mesure du niveau des nappes souterraines en profondeur et repérage de remontée de nappe ou de suintement.
  • La charge en cailloux : recherche de substratum rocheux à différents niveaux.
  • La perméabilité du sol, qui détermine la vitesse d’infiltration de l’eau.

2. Test de perméabilité

Nous réalisons ce test selon la méthode Porchet. Il s’agit de creuser un trou dans le sol, de la saturer d’eau pendant un certains temps, puis de maintenir le niveau d’eau constant dans le trou en continuant à y verser de l’eau. On mesure alors le volume d’eau qui s’infiltre dans le sol pendant toute la durée du test (4 heures).

3. Préconisation

Nous rédigeons un rapport précisant :

  • La solution à privilégier en fonction des caractéristiques du sol et de la surface à traiter
  • La localisation du dispositif sur carte à l’échelle avec indication du périmère d’implantation de l’habitation.
  • Des données techniques pour la réalisation et la pose de l’ouvrage, en reférence au texte réglementaire ( DTU 64.1 de mars 2007).

4. Remise du rapport

Le rapport est décliné en plusieurs versions afin que vous puissiez le déposer en mairie en même temps que la demande de permis de construire.

Collecte et récupération de l’eau de pluie

Sur demande, nous pouvons aussi prévoir l’installation d’un récupérateur d’eau pluie.
Le cas échéant, il s’agit d’une cuve aérienne ou enterrée, située entre la sortie de gouttière et la dispersion des eaux pluviales. Elle permet de récupérer un certain volume d’eau, pour l’arrosage du jardin notamment, avant infiltration.